Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Concert Flûte et Orgue Guy AnGello Et Claire Lizon

     

    structure_2289_1_jpg_470x352_q85_crop_upscale.jpg

     

    COLLEGIALE SAINT BARNARD

     

    JEUDI 13 AOÛT    2015 ...17H

     

    Concert Flûte Et Orgue

    Guy Angelloz et Claire Lizon

    Lauréa de la Fondation Yehudi Menuhin

    1 er Prix CNSM de Paris Jean Pierre Rampal0. photo duo.JPG

    Programme:

    L.oeillet      1680- 1730   2 éme Sonnate

    Paganini     1782 -1840  5 ème caprice

    Bach           1685-1756    Aria en Fa

    Vivaldi         1678 -1741  Allegro en Do

    Bach            1685 -1756 Adagio et Allegro

    Massenet     1842 -1912 Méditation de Thais

    Haendel        1685 -1759 Sinfonia

     

    Bach              1685 -1756 Choral :Jésus que ma joie demeure

     

    Guy Angelloz                        Régina Caeli

    Guy Angelloz                         Jonas

    Caix d'Hervelois 1680 -1760 La Tubeuf

    Chopin                1810 -1849 Dernier Nocturne

    Boehm                 1794 -1881 Air Allemand

    Entrée Libre

     

  • Visite de la Collégiale Saint Barnard

    La collégiale  attire toujours les amoureux d histoires des édifices religieux , dimanche 14 juin une petite dizaine de personne sont venu visiter la Collégiale Saint Barnard avec le guide  officiel  Julien Dutertre , un visite qui a permit  de  faire découvrir la chapelle du saint sacrément , les tentures  brodée du Mystère de la Passion ouvrage du XVI é20150614_152806_resized.jpgme siècles racontant en neuf broderies unique au monde la Passion du Christ.

    Un détour par la grande sacristie, elle sert d'écrin à de superbe boiseries en noyer du XVIII, un regard sur les vitraux repenser en 2000 d'après un projet de l artiste Allemand Georg Ettl .Ils mettent en scène  l'Apocalypse de l'Evangéliste et Apôtre  Saint Jean...pour terminer par le triforium permettant une vue plongeante  sur a nef et l'Orgue

    Une visite très appréciée

    Petit rappel des visites  organisé  par l association des amis de la Collégiale Saint Barnard du Lundi au Vendredi

    10H -12 H -15H -18H30 le Dimanche 15 H 18H30

  • Véronique Ognar expose a la Collégiale Saint BARNARD

    20150606_183545.jpgDu 26 Juin au 30 Septembre 2015 :Véronique Ognar  "Œuvres d'après"

    Inauguration le Vendredi 26 Juin 2015 à 18H30

     

    Véronique Ognar à Saint Barnard

    Véronique Ognar connait tous les pouvoirs du feu  . Les plus féconds, car comme artiste travaillant le verre à chaud ,elle sait donner au matériau la forme et la lumière qui luira dans notre regard ,et les plus destructeurs aussi puisqu'elle a connu la terrible épreuve de l'incendie de son atelier qui , en quelques instant, a détruit la totalité de son œuvre .

    C'était il y a un peu plus d'un an

    Avec une inventivité et une énergie hors du commun, elle su très vite surmonter ce grand traumatisme en se remettant au travail pour proposer deux expositions dans les six mois qui suivirent.

    Ces œuvres "d'après" furent toutes crées  avec du verre de tonalités variées dans des associations d'éléments de bois calciné retirés des décombres.

    Il faut y voir là comme, la forte affirmation  de renaissance d'une œuvre qui tel le phénix 20150606_183643.jpgsurgit neuve de ses propres cendres.

    Au delà de la marque que cet événement majeur aura laissé sur la démarche de Véronique Ognar, cette exposition de Saint Barnard nous montre aussi comment l'artiste sait nous rendre sensible le passage de l'ombre à la lumière, son rythme dans notre regard.

    Dans ces œuvres, la lumière s'absorbe dans les noirs veloutés du carbone , nous scrutons cette profondeur et son dessin . Notre regard se perd dans ses nuances et s'y accommode pour les saisir.

    Puis la lumière glisse sur les surfaces du verre, scintille et se dédouble . Ce verre est parfois noir lui aussi ou parfois  clair comme de la glace.

    Le verre se maille   . Les entrelacs, les signes s'écrivent dans l'œuvre  comme une calligraphie, tantôt de reflets animés par notre propre mouvement , tantôt de profondeurs venus de notre attention captivée, comme suspendue.

    Cette manière de faire apparaître un chemin entre ombre et lumière, de dégager une émotion qui ne se livre pas d'un simple coup d 'œil  en respectant les temporalités de notre lecture , n'est pas sans analogie avec les beautés de l'art d'extrême  orient .

    De même, en offrant à notre regard cette retenue et cette force de doux mystère, Véronique Ognar nous évoque les trames de la mémoire, avec ses parts de rêveries et de sensations.

    Nul doute qu'a Saint Barnard , la lumière sobre qui nimbe la chapelle accompagne l'esprit à une juste et profonde contemplation de ces savantes modulations

    Jean Patrice Rozand